Bien-être-à-Table

Pleine Conscience & Alimentation – Mindful Eating


Nouvelle Année, Alimentation et Pleine Conscience

mindful eatinOn s’est régalé, congratulé et souhaité la santé, l’amour, des sous … et pour soi-même, qu’est ce qu’on s’est souhaité ?

Avant de poursuivre cette lecture, c’est peut être maintenant l’occasion de prendre 1mn, pour vous demander « Qu’est ce que je souhaite voir émerger dans les prochains 365 jours ? »

Développer un peu plus ma patience m’est apparu presque comme une évidence … même si la plupart du temps, je réfute avec force toute remarque dans ce sens!

La patience …  le patient …  être passif …  la passion …  tous ces mots qui ont la même origine me laissent songeuse …

Mais hier, j’étais bien obligée de la regarder en face cette impatience, ce refus d’endurer. mindful-eating-vegetalElle était là, plantée, fermement coincée … ma tronçonneuse dans une branche de chêne. N’ayant pas pris le temps de débiter les petites branches, ni de préparer minutieusement les entailles nécessaires … (et blablabla) … la lame s’est bloquée au milieu du tronc … J’ai insisté, prenant le risque de tordre mon précieux outils que tout arrière-grand parent aurait vénéré ; c’est d’ailleurs cette pensée surprenante qui m’a arrêtée et calmée. Après la phase de lutte, vint le découragement, voire l’apitoiement, et enfin le lâcher prise qui permit à mon pauvre cerveau d’aborder cette situation avec des idées ingénieuses, presque amusantes, pour me sortir de là.

Et comment ça se passe l’impatience avec la nourriture ? Qu’est ce que je refuse et qui fait, par exemple que je grignote en attendant que tout le monde vienne à table? 

Qu’est ce que l’on refuse d’endurer ? 

 

La Patience et Manger en Pleine Conscience

manger-pleine-conscience-fougereNombreux participants du programme font le vœux de manger  lentement, avec plus de patience. Déjà, observons que le rythme est tout relatif et subjectif, il s’agit plutôt de manger un peu plus lentement que lorsque que l’on mange sans y prêter d’attention. Au lieu de s’imposer de nouvelles contraintes, objectifs, défis ou fourchette vibrante,  je préfère proposer d’observer avec curiosité cette impatience avec la nourriture.

Peut-on y déceler ces mêmes phases : agitation, abattement et lâcher prise? Un peu comme si une part en nous, celle du jeune enfant tyran, se réveillait soudainement, trépignait, geignait, pleurait et se calmait ? Quelle est cette facette  de notre personnalité que l’on pourrait, sans aucun jugement de valeur de ma part, qualifier d’immature ?

« La patience est amère, mais ses fruits sont doux. »   Aristote ou Jean-Jacques Rousseau

Dans quel autre pan de ma vie, cet enfant terrible se fait aussi entendre ? Puis-je le débusquer dans ma relation amoureuse?  Entre l’amour qui dévore (l’autre), et cet amour qui croit de lui-même en moi ?  Relations alimentaires et relations amoureuses, prochaine news-letter ?

meditation-pleoine-conscience-marche-plage


1540-1

Et justement, « Qui J’aime quand J’aime », écrit par Catherine Bensaid et Jean-Yves Leloup  « Un homme et une femme, dont les discours se rejoignent, s’éloignent, se complètent, s’enrichissent et finissent par constituer un kaléidoscope, souvent savant mais toujours limpide et humain. »  

 

« Le bonheur commence quand on ne demande pas à l’autre de nous rendre heureux. … On ne peut attendre l’infini d’un être fini. Cette paix que l’on espère tant trouver par l’autre, avec l’autre, une paix du coeur qui nous comble au delà de toute rencontre, et qui, au lieu d’en être l’aboutissement, la précède, ne pouvons-nous la chercher en nous-même? Au lieu d’attendre d’un pauvre être humain avec toutes ses limites, de nous réconcilier à jamais avec nous même, avec la vie, avec l’absolu, et nous enfermer alors dans un manque tout aussi infini que l’est notre demande, ne pourrions-nous déjà accepter le relatif en nous pour l’accueillir en l’autre et mieux se connaître avant de co-naître ensemble? « 

Comme un jeu,  pouvez-vous faire des liens avec la nourriture.  😉  à vous de voir,


Prochain Stage d’été : Manger et Vivre en Pleine Conscience

Ce sera à Morlaix, du lundi 5 au Vendredi 9 Août (sans hébergement) de 10 à 17h. IMG_1589

5 journées de pratique, entre méditations de Pleine Conscience guidées, mouvements doux et prise de conscience corporelle, partages bienveillants, informations en lien avec les découvertes des neurosciences et explorations de nos habitudes alimentaires grâce à des exercices spécifiques.

Ce stage est largement inspiré des programmes de pleine conscience dédié au comportement alimentaire (ME-CL: Mindful Eating Concious Living et MB EAT:  Mindfulness Based Eating Awareness Training).

Tarif: 450€ – Renseignements et inscription : g.desindes@gmail.com

(si vous rencontrez des difficultés financières et que ce stage vous appelle fortement parlons-en, ensemble nous trouverons une solution.)

 

dav