Les Neurosciences nous expliquent La bienveillance.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Déjà, bienvenue aux nombreux nouveaux abonnés de bien-Être à Table

Vous retours suite à mon l’ITW sur le site Connexion Pleine Conscience m’ont beaucoup touché.

Les Neurosciences nous expliquent La bienveillance.

L’article de Caroline et la vidéo du Dr Catherine Gueguen m’apportent un éclairage supplémentaire sur le manque de bienveillance que l’on peut avoir avec soi même.

Sans pour autantimages-1 se flageller jusqu’au sang quotidiennement, l’absence d’écoute ou de douceur avec notre corps et les rapproches à peine déguisés que l’on se fait, sont autant de moments qui génèrent stress et souffrance, et qui peuvent conduire à manger davantage pour anesthésier une partie de nous-même.

L’approche de l’alimentation en pleine conscience, nous encourage à regarder en face tous ces petits moments où nous sommes durs avec nous-même et propose un lien plus maternant, sans craindre d’atterrir dans «  le pays des Bisounours, » mais au contraire en découvrant que la bienveillance pour soi est source de courage, d’énergie et indispensable à qui souhaite être bienveillant avec autrui.

 

 

 

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.