Bien-être-à-Table

Se Nourrir en Pleine Conscience – Mindful Eating


En ce samedi de synchronicité

Très heureuse de partager l’article de Vicky Chahine paru dans le monde.fr   » Faites mâcher vos méninges, manger en pleine conscience », qui parle de mon travail, du livre de Jan Chozen Bay qui est à l’origine du programme  « Mindful Eating, Conscious Living »que j’anime, de Petit Bambou pour lequel j’ai écrit 2 séries de méditations sur l’alimentation et du centre Qee où je fait un atelier demain dimanche à 18h, sur le Stress, l’alimentation et la Pleine Conscience. (inscription par mail    g.desindes@gmail.com )

Pour lire l’article paru dans Le Monde :     lemonde.fr-30sept17

Délicieux Week end à toutes et tous   😉

le monde

 

 


Deux mois de Cuisine dans la Nature

 

La maison a été en travaux ces deux mois d’été, la cuisine s’est installée sous un abri à bois, contre un pignon de la maison. Mésanges,  et campagnol deviennent sacrément familiers! L’un picore des miettes sur la table pendant que je prends mon petit dej’ et l’autre ne s’enfuit même plus quand j’ouvre le placard et la découvre dans SON paquet de TUC  qu’elle s’est attribué mi-juillet et que je lui aie laissé !

Sortir de sa zone de confort, au sens propre comme au figuré, nous invite aux pratiques  de Pleine Conscience. Dans ce cas, les occasions de pratiques informelles sont nombreuses, je vous en partage 3 auxquelles je pense maintenant.

La Voie de la crêpe, c’est cultiver l’art de tourner la crêpe comme pratiquer l’art du Enso, cet art japonais de tracer un cercle d’un seul trait épuré, l’esprit le plus libre possible.

IMG_1722Ces cercles ne sont pas vraiment fermés  pour symboliser l’ouverture de l’esprit. Avec les crêpes, ce sont les bords en dentelle qui symboliseront cette ouverture !  L’Enso de la crêpe a un bel avantage; les enfants, les parents, les amis, les petits voisins vous invitent souvent à pratiquer.  Galettes de sarrasin généreuses, crêpes froment au « trop-de-beurre », moelleuses ou « crasses » (bien grillée en breton) ? …    Je retiens la recette improvisée un midi : mélanger et bien malaxer oeuf, fromage de chèvre (type crottin ou plus frais), un petit peu de miel de châtaignier et du thym  pour garnir la galette. Un délice que nous avons partagé avec nos amis.

 

Pratiquer le non-jugement ; Observer, écouter et respecter  les habitudes et les goûts culinaires de celles et ceux qui séjournent à la maison pour quelques jours de vacances.  Ca, c’est le principe. Après …  certains hôtes me donnent moult occasions de pratiquer l’art du compromis pour garantir la bonne humeur de la tablée.  Bonne nouvelle, la langoustine cuite au Wok a été adoptée par tous, bien que sa cuisson au court bouillon soit en général la norme.IMG_1672

Donner son bain à Bouddha, pour les sœurs de la maison de l’Inspir, c’est faire la vaisselle en pleine conscience. Ici cet été, la vaisselle se fait dans un évier de fortune installé par terre sur quelques parpaings. On est assis sur un billot de bois en équilibre, accroupie, les jambes écartées, les pieds en appuis sur les parpaings. Ainsi accroupie, c’est aussi dans cette position que j’ai donné naissance à mes enfants. Les premières vaisselles ça ma fait bizarre, puis c’est devenu agréable. Merci à tous ceux qui ont fait la vaisselle à la maison cet été pour leur adaptabilité et bravo pour leur souplesse.

Voilà quelques reflexions personnelles autour de mon alimentation.  Et vous ?   A quel moment cet été, une situation vous a fait travailler votre attention ou votre flexibilité avec votre alimentation?


shame-cme

Cette semaine, j’ai été touché par un superbe article de Caroline Baerten, instructrice de Mindful eating, paru dans la revue Mindful :

How Shame affects eating habits. 

Avec beaucoup de finesse, Caroline écrit comment manger rapidement et secrètement certains aliments peut déclencher beaucoup de honte et d’anxiété, (à l’idée d’être découvert) et à quel point ces émotions sont gourmandes en énergie.

« Prendre conscience des pensées répétitives qui traversent l’esprit lorsque la vie devient difficile.

Être conscient de la honte dans le corps. Les yeux baissés, la tête abaissée et la posture instable sont des expressions naturelles de la honte. D’autres sensations physiques qui se produisent avec la honte :  chaleur et  rougissement. »

Très concrètement, Caroline propose ou rappelle quelques conseils afin de travailler avec la honte et construire plus de résilience ?

La première étape consiste à éviter que la honte ne se développe. Le secret, le silence et le jugement sont trois combustibles qui aident la honte à croître de façon exponentielle. Briser le silence et les pensées taboues sur la question de l’alimentation sont des éléments essentiels du processus de guérison. …

La deuxième étape consiste à nous concentrer sur notre humanité commune….

La troisième étape, c’est permettre à l’inconfort d’être présent.

Un moyen de se demander  si on est Ok avec ce que l’on mange, consiste à se demander si on mangerai la même chose et de la même façon si l’on était en compagnie.


RosesNesta

 

Un bel article de Yasmine Lienard, dont l’énergie et la soif d’authenticité n’ont de limite, à propos de sa retraite de 10 jours de méditation Vipassana.

 


Prochaines Dates :

evenement fb2*   Samedi 23 et Dimanche 24 Septembre

Alimentation, Diététique Chinoise et Pleine conscience   Un week end co-animé avec Pascale Perli , thérapeute en médecine traditionnelle chinoise.  Deux disciplines complémentaires pour un retour au bon-sens.

Le temps d’un week-end, nous vous proposons de venir expérimenter les outils de la pleine conscience autour de notre alimentation et la compréhension énergétique des aliments de nos régions selon les principe de la médecine traditionnelle Chinoise..
pour en savoir plus, clicker ici 

 

Ateliers thématiques de 2h :

  • Le 29 Septembre de 20h à 22h :   Alimentation & Pleine Conscience; un art de Vivre  –  Venez découvrir comment la Pleine Conscience et ses pratiques vous et-si-vous-mangiez-en-pleine-conscienceaccompagnerons dans le changement vers une alimentation plus respectueuse de votre santé et de l’environnement.  Laméditation et les exercices spécifiques vous permettrons d’apprendre à mieux entendre les besoins de votre corps et à mieux satisfaire vos envies. Cet atelier s’adresse aux pratiquants de méditation mais aussi aux néophytes, il se déroule au Bar à Méditation – 5 rue Gaillon – 75002 Paris – France – Tarif 30€
  • Le Dimanche 1er Octobre de 18h à 20h :   Stress, Alimentation & Pleine Conscience. nous explorerons en particulier comment le stress ou les émotions head-in-frig-150x150difficiles agissent sur notre alimentation. Nous expérimenterons comment certains exercices de pleine conscience peuvent être d’une grande aide et je vous aiderai à installer  15mn de méditation dans votre quotidien, selon vos propres contraintes.   Cet atelier s’adresse aux pratiquants de méditation mais aussi aux néophytes, il se déroule au Centre Qee – 46 rue de la victoire – 75009 paris

 

Voilà les news !

geraldine desindes instructrice Mindful eating

 

Je vous souhaite une délicieuse journée et reste à votre disposition si vous avez des question supplémentaires.


Programme Mindful Eating

Il reste quelques places pour le prochain programme 

 Au   » Bar à Méditation « 

http://www.barameditation.fr/sultanas

Les Jeudi  de 19h à 21h    :  09 et 23 Mars  –  06 et 13 Avril  –  25 Mai –  08, 15 et 29 Juin

Lieu :   » Le Bar à Méditation  »  5, Rue Gaillon, Paris 02 .  M° Opéra, Pyramide ou Quatre Septembre

et une journée de pleine conscience  ( à déterminer fin mai ou Juin)

 Tarif : 550€   (Le prix ne doit pas constituer un frein. Si vous rencontrez des difficultés, parlons-en et trouvons ensemble un arrangement.)

Renseignements et inscriptions :  g.desindes@gmail.com   –


Atelier  » Mindful Eating spécial Fête »

Savourez pleinement la période des fêtes – Samedi 10 Décembre à Levallois

pere-noSi Noël est une période de fêtes et de joie, elle peut aussi être entachée de stress autour de l’alimentation.

Qui ne s’est pas senti mal après un repas trop copieux ? Qui ne s’est pas culpabilisé d’avoir craqué devant tant de tentations ? Qui n’a pas juré qu’on l’y prendrait plus ? Qui ne s’est pas menacé de diète une fois que « tout ça » serait passé ?

Et le chocolat !

Je vous propose d’envisager de vivre ces moments différemment pour savourer pleinement chaque repas. Explorons ensemble de nouvelles pistes :

  • quelles sont les émotions qui nous poussent à manger au-delà de notre faim ?
  • Quel sens à donner à ces rassemblements familiaux parfois stressants ?
  • Comment déguster de petites quantités de nourritures, qui auront le pouvoir de nourrir tout notre être, c’est à dire, notre corps, notre esprit et notre cœur ?

Alors pour que ce Noel soit la naissance d’un nouveau regard sur soi même et sur ce qui nous nourrit vraiment, participez à l’atelier organisé par la formidable association  «  Levallois en Transition «  dont je remercie chaque membre pour leur engagement.

Levallois en Transition est une association fait partie du mouvement mondial des “Villes en Transition“. Elle vise à promouvoir des actions de terrain.

De 15h à 16H  –  2 rue Maurice Ravel – 92300 Levallois  M° Louise Michel – participation 5€

manger-du-chocolat-une-solution-contre-l-hypertension

Géraldine Desindes  –  g.desindes@gmail.com


Atelier découverte à Levallois Samedi 10 Décembre

logo-orange_valideGrace à la formidable Association de Levallois en Transition, j’animerai un atelier sur la Pleine Conscience & l’alimentation.

Petits et Grands, venez nombreux expérimenter une autre manière de se nourrir

Se Nourrir en Conscience ;  une sagesse ancienne pour des défis modernes.

Du moment où l’on fait ses courses, jusqu’à la dernière bouchée avalée, nous avons 1001 occasions de nous relier à nous même, au autres et à l’environnement pour mettre plus de sens dans notre assiette. Arrosons nos graines de bienveillance , cultivons des choix alimentaires plus adaptés et en apprenant aussi à utiliser la nourriture pour nous apporter du réconfort sans culpabilité.

De 15h à 16H  –  2 rue Maurice Ravel – 92300 Levallois  M° Louise Michel – participation 5€

« Votre corps n’est pas un objet sur lequel vous pouvez agir, mais bien la manifestation physique de votre action, la matérialisation de votre intention. Votre corps est l’expression de qui vous êtes, le reflet de votre conscience. Votre corps c’est vous »  Thierry Jansen


Les Neurosciences nous expliquent La bienveillance.

Déjà, bienvenue aux nombreux nouveaux abonnés de bien-Être à Table

Vous retours suite à mon l’ITW sur le site Connexion Pleine Conscience m’ont beaucoup touché.

Les Neurosciences nous expliquent La bienveillance.

L’article de Caroline et la vidéo du Dr Catherine Gueguen m’apportent un éclairage supplémentaire sur le manque de bienveillance que l’on peut avoir avec soi même.

Sans pour autantimages-1 se flageller jusqu’au sang quotidiennement, l’absence d’écoute ou de douceur avec notre corps et les rapproches à peine déguisés que l’on se fait, sont autant de moments qui génèrent stress et souffrance, et qui peuvent conduire à manger davantage pour anesthésier une partie de nous-même.

L’approche de l’alimentation en pleine conscience, nous encourage à regarder en face tous ces petits moments où nous sommes durs avec nous-même et propose un lien plus maternant, sans craindre d’atterrir dans «  le pays des Bisounours, » mais au contraire en découvrant que la bienveillance pour soi est source de courage, d’énergie et indispensable à qui souhaite être bienveillant avec autrui.

 

 

 


Calmons-nous : Le stress peut annuler les bénéfices d’une alimentation saine !

 

Bien se nourrir apporte beaucoup de bénéfices connus. Mais une bonne alimentation n’esthannabarczyk_npr_food_finalart_wide-008eee3afdb6d4e4b31fa996dbdf48bbab3d2b91-s800-c85 peut être pas suffisante pour contre-carré tous les effets du stress sur notre corps.Une nouvelle étude publiée dans la revue « Molecular Pshychiatry », suggère que le stress peut complètement annihiler les bénéfices d’une alimentation saine. (Lien vers l’article US)

Pour cette étude, les chercheurs ont recruté un échantillons de 58 femmes, auxquelles ils ont distribué deux types de repas selon les jours ; un repas sain et équilibré et un repas trop riche en gras saturé.Lorsque ces femmes n’étaient pas stressées et mangeaient le repas sain, leur réponse inflammatoire était plus basse que lorsqu’elles mangeaient le repas trop riche en acide gras ; jusque là, ça paraît normal.

Ce qui a surpris Janice Kiecolt Glaser, auteur de cette étude, c’est que lorsque ces mêmes femmes prennent le repas sain, les jours où elles sont stressées, leur réponse inflammatoire était aussi haute que si elle avait mangé le repas avec les graisses saturées ! …

Un peu plus loin dans l’article, Kiecolt-Glaser explique aussi qu’il a été démontré que le stress peut favoriser la prise de poids en modifiant le métabolisme et ralentir la combustion des calories… et qu’il y a encore beaucoup de mécanismes à découvrir.

«  Des relation humaines de qualité sont peut être le meilleur remède pour réduire le stress » dit l’auteur. « Des études ont aussi démontré que la méditation de Pleine Conscience était efficace… »

The Mindful Eating, Se Nourrir en Pleine Conscience n’est-il pas la solution pour doublement profiter d’un repas sain ? Car il s’agit bien de porter une douce attention à ses sensations physiques, à ses pensées, à ses émotions. Et sans chercher à réduire le stress qui est là, cette délicate attention que l’on se porte, nous amène à faire un pas de côté, à ralentir … et quelque chose se détend…   Vous sentez ce que je veux dire ?

 

Je vous propose une petite pratique informelle ;

Avant de passer à table, en vous lavant les mains, peut-être devant un miroir, prenez quelques instants pour sentir les sensations de contact avec le sol, «  Etre ici » , puis portez votre attention sur votre respiration , «  Etre maintenant »,quelques instants   et demandez-vous comment vous vous sentez vraiment?

Je vous encourage à vivre cette expérience et à partager sur la page facebook @bienetreatable ce que vous avez remarqué pendant votre repas, qu’est-ce que ça a changé pour vous ?

 

Bonne pratique   🙂