Bien-être-à-Table

Se Nourrir en Pleine Conscience – Mindful Eating


« Les Bénéfices du Silence »

Merci à Jan Chozen Bays, fondatrice du programme ME-CL (Manger et Vivre en pleine Conscience) pour  ce bel article : Les Bénéfices du Silence

Elle nous rappelle qu’il est important pour les instructeurs de pleine conscience de faire des retraites en silence et de pratiquer la méditation silencieuse, sans quoi, l’enseignement de l’alimentation en pleine conscience pourrait juste devenir un exercice de concentration.

Dans son article, Jan nous rappelle que le silence est reposant, plus besoin d’être un être social aux yeux des autres, plus besoin de faire attention aux bruits, paroles, commentaires … , plus besoin de penser aux réponses que l’on fait, avec la petite angoisse de ne pas paraître à la hauteur de la question.

Le silence permet une plus grande intimité avec autrui et avec soi-même

Dandelion-blowing-in-wind.jpg« Le silence nous permet de nous plonger dans notre expérience pure, d’être en mesure d’écouter notre corps…  Le silence nous permet d’entendre ce que notre esprit se raconte. … Nous pouvons découvrir des idées fixes et des émotions cachées telles que la colère, la peur et la tristesse, qui se trouvent souvent à l’origine d’une alimentation déséquilibrée. Cela rend possible la transformation de l’intérieur.»

 

Quand je fais l’expérience du silence, pendant la méditation ou des périodes plus longues, c’est comme si j’entrais dans un espace, toujours disponible et accueillant, délimité et à la fois infini. Un espace où il n’y pas de mot, pas de pensée, rien à faire, nulle part où aller, pas de notion de temps non plus.

Intuitivement, je sais que là réside qui je suis vraiment et ce qui fait sens pour moi. Dans ce silence je ne conçois aucune action, mais je sais que c’est ici que se développent à chacune de mes visite, mon instinct, ma bienveillance et ma capacité à faire des choix qui me rapprochent des valeurs qui m’animent.

J’adore manger en silence et j’aimerais vous faire partager tous les bienfaits que cela peu apporter.

Mes sens sont mieux nourris : mes yeux se régalent, les odeurs me font gentiment chavirer, toucher les aliments me grisent, les bruits me surprennent, les goûts mes transportent.Je ne me sens pas seule, car j’invite toutes les énergies de celles et ceux qui ont permis ce repas. Un repas, c’est comme un petit bout de nature dans mon assiette, il y a le soleil, l’eau, le vent, les bactéries, les minéraux de la terre, il y a la vie.

N’hésitez plus, à la prochaine occasion, couper téléphone, TV, ordi et autres stimuli extérieurs, invitez votre esprit et plonger dans le silence avec votre assiette  😉

Dans chaque assiette, il y a une histoire, tous les jours différente, qu’elle sera la votre ?

 

 


Aveuglé par la lumière

Merci à Char Wilkins pour son article « Blinded by the light » dont je vous propose ci-dessous une traduction.

looking-in-frig-150x150

Aveuglé par la lumière

L’autre jour, je marchais dans la maison, allais droit au frigo et ouvrait la porte comme un cow-boy, Qu’est ce qu’il faisait clair là-dedans !. Tout était allumé et je plissais les yeux d’un air absent.

head-in-frig-150x150Je ferme la porte.  J’ouvre la porte ouverte.  J’ai besoin de manger quelque chose.


Qu’est-ce que je veux?  
Mais qu’est-ce que je veux?

 Je scrutais les étagères du frigo bondées et espérais que la chose que je voulais manger, allait se démasquée d’elle même. J’avais vraiment besoin de quelque chose de plus que de cet air froid et de cette lumières, mais rien sur ces étagères ne me tentait vraiment, si vous voyez ce que je veux dire. J’ai vraiment besoin de quelque chose, maintenant ! Pourquoi ne puis-je pas voir ce que c’est? Pourtant certains jours, on me réclame sans cesse quelque chose : mon attention, ma signature, ma décision, mon temps…. Je refermais la porte en acier inoxydable un peu trop fort, ma main accrochée à la poignée comme si elle était une ligne de vie.

J’étais sur le point d’ouvrir à nouveau la porte quand je réalisais que je me sentis en colère: je devais manger quelque chose et pourtant rien ne me faisait envi, rien ne me semblait bon, rien ne semblait faire l’affaire. Je ne savais pas ce que je voulais manger.

Vous êtes-vous déjà trouvé dans cette situation ? Regardant dans le réfrigérateur, le placard, le rayon frais de la station service ou bienvous est-il arrivé de monter et redescendre une allée de l’épicerie, en voulant quelque chose, mais en ne trouvant pas ce que vous vouliez manger ?

Ouvrir et fermer la porte du frigo. Frapper les portes de placard. Debout dans une allée de magasin, regardant le sac de « croustilles » que vous venez de ramasser, puis le reposer, puis ramasser le sac suivant , regardant l’emballage attrayant, puis le remettre. Vous cherchez quelque chose à manger, sans faim.

Trop fatigué nous pouvons être pousser à manger de manière compulsive  woman-with-hand-to-head-tired-150x150

 Vraiment, vous n’avez jamais fait ça ? Allez, tout le monde fait cela! Nous sommes fatigués, en colère, triste, ennuyé, apeuré ou honteux et nous nous tournons vers la nourriture pour nous apaiser, pour nous apporter du réconfort, pour nous engourdir, nous récompenser, nous punir ou nous distraire. Vous n’êtes pas seul à utiliser la nourriture pour autre chose que pour vous nourrir, parce que vous êtes un être humain et que c’est un réflexe.

Ma collègue, Jan Chozen Bays qui a récemment facilité le programme Manger en conscience me disait qu’une participante racontait qu’elle était plantée devant le frigo jusqu’à ce que ses yeux tombent sur un morceau de gâteau et que sa bouche acquiesce , Jan a écrit: « L’autre chose qui je me surprends et qui me fait rire est qu’en fouillant dans les placards, je ne trouve jamais ce dont j’ai envi  « C’est toujours pour moi une énigme, je ressens de la faim, mais ce n’est pas mon corps qui réclame à manger. C’est quelque chose d’autre. Est-ce que quelqu’un a vraiment faim ici et maintenant « ?

 Char Wilkins, USA

heart-in-hand-150x150Nourrir votre coeur – Nourrissez votre cœur

Pouvez-vous observer vos mauvais cotés, en étant curieux, sans  vous critiquer ? Pouvez-vous être vraiment intéressé par ce qui se passe en vous? Laquelle des 8 faims se manifeste? Et si vous découvrez ce qu’est vraiment la faim du Cœur, vous saurez comment vous pourriez nourrir votre cœur?